Qing Fei Pai Du Tang : le remède de médecine chinoise autorisé pour soigner les problèmes respiratoires

La société américaine Farlong Pharmaceutical va ouvrir la vente de trois formules de médecine traditionnelle chinoise (MTC) aux consommateurs, dont le Qing Fei Pai Du Tang (QPD) (que j’ai trouvé ici), qui aurait été recommandé par la Commission nationale chinoise de la santé comme traitement contre le COVID-19. Farlong affirme que les médecins de MTC utilisent la formule – qui contient 21 plantes médicinales – pour assécher les poumons et soutenir les organes. Cependant, de nombreuses entreprises ont été mises en garde ces dernières semaines pour avoir laissé entendre que leurs produits pouvaient avoir un effet sur la COVID-19, selon NutritionInsight.

« Dans le passé, les patients ne prenaient ces formules que sur les recommandations des praticiens. Avec l’épidémie de coronavirus et la demande croissante des consommateurs d’être proactifs dans la protection de leur santé, nous étendons la disponibilité directement au public. Je ne pense pas que les gens seront découragés de recourir aux soins médicaux habituels s’ils utilisent ces produits, car ils contribueront à soulager les symptômes de manière naturelle », déclare Jing Struve, PDG et directeur exécutif de Farlong Pharmaceutical, à NutritionInsight.

La Food and Drug Administration (FDA) américaine s’est empressée de sévir contre les produits dont les allégations sont trompeuses et qui prétendent que les produits sont sûrs ou efficaces pour la prévention et le traitement de la COVID-19. Dans le même temps, l’État américain de l’Oregon a récemment introduit des mesures plus strictes pour sévir contre les produits comportant des allégations non fondées sur le COVID-19.

« La FDA réglemente principalement les produits pharmaceutiques et, selon la législation américaine sur les compléments alimentaires, les produits à base de plantes ne peuvent prétendre diagnostiquer, traiter ou guérir une maladie spécifique sans avoir été préalablement approuvés par la FDA. Parce que c’est une entreprise coûteuse, cela laisse pratiquement chaque médicament à base de plantes en dehors des limites des allégations de maladie aux États-Unis », déclare Case Adams, naturopathe de Californie, praticien certifié de médecine alternative et rédacteur en chef et fondateur du Journal of Plant Medicines, à NutritionInsight.

Toutefois, il note qu’en ce qui concerne l’usage personnel des médicaments à base de plantes, il est toujours conseillé de les faire prescrire par un médecin ou un autre professionnel de la santé agréé ou certifié. Il peut y avoir des effets secondaires et les médicaments à base de plantes peuvent entrer en conflit avec les effets des produits pharmaceutiques. L’auto-traitement, en particulier pour les personnes atteintes de la COVID-19, n’est pas conseillé, souligne M. Adams.

Jing Struve, PDG et directeur exécutif de Farlong Pharmaceutical.partie d’un plan de traitement
Selon un résumé chinois publié dans la javascript:;, les Instituts nationaux de la santé, le QPD a été approuvé dans le cadre d’un plan de traitement des coronavirus. Le résumé indique : « La décoction de Qing Fei Pai Du a été recommandée pour le traitement de la COVID-19 par la Commission nationale de la santé de la République populaire de Chine et l’Administration nationale de la médecine traditionnelle chinoise. La MTC montre une bonne efficacité clinique et un grand potentiel dans le traitement de la COVID-19. Des études antérieures de la MTC ont montré une activité antivirale à large spectre, fournissant une variété de sources pour la découverte de nouveaux médicaments antiviraux ».

M. Adams explique également que la formule QPD et certaines de ses parties ont été étudiées chez des patients atteints du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) en 2004, et plus récemment chez les patients atteints de la COVID-19. « Elle faisait partie d’une étude portant sur 102 patients COVID-19, puis elle a été spécifiquement étudiée sur 701 patients COVID-19. Des temps de récupération plus rapides ont été la caractéristique clinique la plus attrayante, bien qu’il s’agisse d’une formule qui est généralement appliquée après un diagnostic personnel », note-t-il.

Boom des affaires

En plus du QPD, vendu sous le nom de « Lung Detox », Farlong lance également deux autres formules à l’intention des consommateurs. Lung Booster 1 est fabriqué à partir de granulés de Ling Dan Cao, dont on dit qu’ils refroidissent la température interne du corps, détoxifient et apaisent la gorge, dégagent la chaleur des poumons et résolvent les problèmes de flegme. Selon Farlong, la formule a été mentionnée par l’Université de médecine de Guangzhou, l’Université de médecine traditionnelle chinoise du Yunnan et le Bureau de supervision sanitaire du département de santé du Yunnan comme l’une des herbes naturelles recommandées pour la prévention et le traitement de la COVID-19.

Parallèlement, Lung Booster 2 utilise des granulés de Lian Hua Qing Wen, composés de 14 herbes naturelles aux propriétés médicinales utilisées pour éliminer l’infection, détoxifier et soulager la chaleur pulmonaire. Selon Farlong, il est largement utilisé en Chine pour traiter les symptômes de la grippe tels que la fièvre, les frissons, les douleurs musculaires, la congestion nasale, l’écoulement nasal, la toux, les maux de tête et la gorge sèche.

M. Struve note que la société a été extrêmement occupée depuis que la pandémie s’est déclarée. « Au début de l’épidémie, nous faisions de notre mieux pour suivre le rythme. Dans la semaine qui a suivi l’épidémie, 90 % de notre stock d’herbes a été épuisé. Nous avons reçu des commandes de QPD de presque tous les acupuncteurs et naturopathes de notre réseau. Les granules de Ling Dan Cao et de Lian Huan Qing Wen ont également été épuisées en quelques jours. Heureusement, notre fabricant en Chine a pu nous envoyer rapidement d’autres fournitures et nous sommes maintenant à nouveau entièrement approvisionnés ».

 

NutritionInsight

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.