Les millenials redéfinissent le stéréotype de la famille américaine

Alors que le premier millenial approche de la quarantaine, les données montrent que la génération a largement abandonné les valeurs traditionnelles lorsqu’il s’agit de la famille américaine. En repoussant les étapes traditionnelles, ils favorisent un changement culturel vers la valorisation de l’indépendance qui sera probablement encore plus répandue avec la gén Z.

(Ne pas) mettre une bague

Contrairement aux générations précédentes au même âge, les millenials ne sont pas aussi pressés de se marier et d’avoir des enfants, ce qui change ce que nous considérerions comme la famille traditionnelle. De nouvelles données révèlent que beaucoup vivent avec des parents au plus profond de l’âge adulte, partagent le foyer avec des partenaires non mariés, sont monoparentaux et retardent la naissance de leurs enfants.

  • Une majorité de millenials (56 %) ne sont pas mariés.
  • Seuls 42 % vivent avec leur propre enfant.
  • 14 % vivent encore chez leurs parents, tandis que 14 % vivent avec d' »autres » membres de la famille (frères et sœurs, grands-parents, cousins ou partenaires non mariés).
  • La moitié des mères millenials qui n’ont pas fait d’études supérieures sont célibataires.
  • Les hommes millenial sont plus susceptibles d’épouser des femmes plus instruites que les générations précédentes.
  • 13 % des millenial ont épousé une personne d’une autre race ou d’une autre ethnie, contre 9 % pendant les jeunes années de la génération X.

Ouvrir la voie

En tant que plus grand groupe de consommateurs, avec 1,8 milliard de membres, la Gen Z aura une influence croissante sur les futurs ménages, qui pourraient finir par ne plus ressembler à rien de ce que nous avons vu auparavant.

  • La fluidité des sexes au sein de cette génération signifie qu’il pourrait y avoir une augmentation des mariages entre personnes du même sexe.
  • La génération Z pourrait également choisir d’avoir moins d’enfants plus tard dans la vie et des ménages plus petits en raison de l’augmentation du coût de la vie dans les villes.
  • Le pragmatisme et la conscience socio-environnementale de la génération Z détermineront leur future planification financière familiale, en mettant l’accent sur l’épargne et l’investissement.

Les millénaires et la génération Z sont en mesure de profiter des libertés pour lesquelles les générations précédentes se sont battues grâce au pouvoir de choix personnel, ce qui se traduit par des mariages plus heureux et une stabilité économique.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.