Qu’est-ce que l’antifa, d’ailleurs ? Voici une brève explication

Pourquoi parle-t-on encore d’antifa ? Le président Trump a tweeté dimanche que « les États-Unis d’Amérique vont désigner l’ANTIFA comme une organisation terroriste« . Il tente apparemment d’imputer à un seul groupe les violentes protestations et les pillages qui ont eu lieu dans les villes du pays. Mais puisque nous parlons de l’antifa, Fastcompany a essayé d’expliquer de quoi il s’agit.

Qu’est-ce que l’antifa ? C’est l’abréviation de « anti-fasciste ». En pratique, cela signifie des militants d’extrême gauche assez agressifs, qui se sont rassemblés ces dernières années pour s’opposer aux groupes d’extrême droite, et qui ont tendance à protester contre l’autoritarisme, l’homophobie, le racisme et la xénophobie. Antifa est moins un groupe réel qu’un terme vague pour désigner un mouvement.

Comment le prononce-t-on ? an-TEE-fa

L’antifa est-il violent ? Beaucoup ne tolèrent pas la violence, mais certains la tolèrent en tant que légitime défense, ce qui a été largement critiqué. Les groupes antifa sont connus pour confronter physiquement les tenants de la suprématie blanche et les manifestants et orateurs de droite, souvent avec un comportement perturbateur visant à annuler ou à ruiner leurs événements. Cependant, le militantisme et la violence d’Antifa ne sont pas équivalents à ceux des groupes d’extrême droite tels que les néo-nazis et les tenants de la suprématie blanche. Malgré cela, l’antifa est souvent présenté comme un équivalent (y compris dans le tweet de Trump), et depuis plus de 50 ans, il est utilisé par les dirigeants d’extrême droite pour justifier les mesures de répression.

Quel est le rapport entre l’antifa et George Floyd ? Pas grand chose. George Floyd est mort à Minneapolis la semaine dernière après qu’un officier de police – depuis qu’il est accusé de meurtre au troisième degré – l’a plaqué au sol avec son genou. L’incident, filmé en vidéo, a déclenché une vague de protestations d’abord pacifiques mais qui ont rapidement tourné à la destruction. Un certain nombre de manifestants se sont en effet élevés contre la violence et les pillages.

Le président Trump peut-il déclarer l’antifa groupe terroriste ? Non. Les États-Unis ne peuvent déclarer que les groupes étrangers comme étant des organisations terroristes.

L’antifa est-il responsable des pillages et de la violence actuels ? En ce moment, il y a beaucoup de confusion, de comptes-rendus contradictoires, de désinformation et de pointage du doigt sur les médias sociaux et ailleurs. De plus amples détails sur l’identité réelle des pilleurs apparaîtront certainement dans les semaines à venir, lorsque les personnes arrêtées seront inculpées.

Que eut-on faire ? C’est un excellent moment pour amplifier les voix marginalisées : retweeter, partager, etc. Vous pouvez également faire un don à ces groupes pacifiques.

Et si je veux en savoir plus sur l’antifa ? Voici une liste de lectures complémentaires :

Via Fastcompany

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.