Signal and Citizen assure la sécurité et l’information des manifestants et des habitants

Les applications qui valorisent la vie privée et la démocratie, telles que Signal et Citizen, ont rapidement gagné en popularité au cours d’une semaine de protestation cruciale. Espérons que les troubles ne dureront pas éternellement, mais le débat sur le cryptage des données et la vie privée numérique restera sous les projecteurs. Les entreprises qui protègent les utilisateurs contre les contrôles indésirables pourraient se retrouver en tête du peloton.

Viva la data

Alors qu’une vague de protestations contre l’injustice raciale et la réforme de la justice pénale balaie l’Amérique, une poignée d’applications révolutionnent la manière dont les gens s’organisent et se mobilisent.

  • Signal. L’application de messagerie cryptée a connu une forte hausse de popularité au cours des deux dernières semaines, devenant la huitième application iOS la plus téléchargée et dans le top 10 des applications Android les plus téléchargées mardi dernier.

    – Les utilisateurs peuvent partager des messages, des appels et des vidéos.

    – L’application utilise un cryptage de bout en bout de sorte que la communication d’un téléphone saisi ne puisse pas être accessible.

    – La société vient de déployer un outil d’édition d’images floues pour protéger les utilisateurs de la technologie de reconnaissance faciale.

  • Citizen. L’application de cartographie interactive permet de suivre les mouvements de protestation, de visionner des vidéos brutes des manifestations en cours et de discuter avec d’autres utilisateurs.

    – Actuellement, elle est la 11e application gratuite la plus populaire du magasin iOS et la deuxième application d’information la plus téléchargée, juste derrière Twitter.

    – L’application regroupe les « incidents » basés sur les communications radio entre les répartiteurs du 911, les services de police et d’incendie, et d’autres services d’urgence.

    – L’équipe de l’application capte ces communications à l’aide de puissants scanners, puis les conserve pour les utilisateurs de Citizen.

Ces applications tiennent les utilisateurs informés à une époque où les données gouvernementales font l’objet d’une surveillance sans précédent, mais il reste à déterminer comment ces applications traiteront les violations de la politique des utilisateurs, le stockage des données et les éventuelles batailles sur la légalité.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.