đŸ„ș Le monde a six mois pour Ă©viter la crise climatique, selon un expert en Ă©nergie

« Les trois prochaines annĂ©es dĂ©termineront le cours des 30 prochaines annĂ©es et au-delĂ , [si nous n’agissons pas], nous verrons certainement une reprise des Ă©missions. Si les Ă©missions rebondissent, il est trĂšs difficile de voir comment elles seront rĂ©duites Ă  l’avenir. C’est pourquoi nous demandons instamment aux gouvernements de mettre en place des plans de relance durables ».

Consultez l’article complet du Guardian


« Les Ă©missions de dioxyde de carbone ont chutĂ© de 17 % en moyenne mondiale en avril, par rapport Ă  l’annĂ©e derniĂšre, mais elles ont depuis rebondi pour atteindre environ 5 % des niveaux de l’annĂ©e derniĂšre.

Dans un rapport publiĂ© jeudi, l’AIE – la rĂ©fĂ©rence mondiale en matiĂšre d’analyse Ă©nergĂ©tique – a prĂ©sentĂ© le premier plan mondial de relance verte, axĂ© sur des rĂ©formes de la production et de la consommation d’Ă©nergie. L’Ă©nergie Ă©olienne et solaire devrait ĂȘtre une prioritĂ©, selon le rapport, au mĂȘme titre que l’amĂ©lioration de l’efficacitĂ© Ă©nergĂ©tique des bĂątiments et des industries, et la modernisation des rĂ©seaux Ă©lectriques.

La crĂ©ation d’emplois doit ĂȘtre la prioritĂ© pour les pays oĂč des millions de personnes sont tombĂ©es au chĂŽmage par les effets de la pandĂ©mie Covid-19 et des confinements qui en ont dĂ©coulĂ©. L’analyse de l’AIE montre qu’il est plus efficace de cibler les emplois verts, par exemple en amĂ©liorant l’efficacitĂ© Ă©nergĂ©tique des bĂątiments, en installant des panneaux solaires et en construisant des parcs Ă©oliens, plutĂŽt que d’investir dans une Ă©conomie Ă  forte intensitĂ© de carbone. » (…)

« Des experts, des Ă©conomistes, des professionnels de la santĂ©, des Ă©ducateurs, des militants pour le climat et des hommes politiques ont lancĂ© des appels en faveur d’une reprise verte Ă  l’Ă©chelle mondiale. Si certains gouvernements sont prĂȘts Ă  agir – par exemple, l’Union europĂ©enne s’est engagĂ©e Ă  faire de son « accord vert » europĂ©en la piĂšce maĂźtresse de sa relance -, l’argent dĂ©pensĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent a eu tendance Ă  soutenir l’Ă©conomie Ă  forte intensitĂ© de carbone. »

Je doute qu’il s’agisse d’un calendrier aussi serrĂ©, mais les mauvaises nouvelles et l’urgence ne cessent de s’accumuler.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.