Generation C, un « Hybrid Symposium »

Cette semaine, le RISD Center for Complexity a organisé la publication Generation C, un « Hybrid Symposium« . Un format génial avec des articles longs publiés selon un calendrier de type événementiel (comme celui-ci par exemple), centrés sur sept thèmes, et les conversations de fin de journée diffusées en continu. D’autres publications seront à venir, rassemblant tous les essais.

 

« Le titre – Génération C – est destiné à évoquer les changements générationnels nécessaires pour faire face au capitalisme, au climat, à la communauté et à la complexité parmi de nombreux autres défis. Cette allitération est une assez bonne description de notre époque, je la garde à portée de main.


« Le monde est au bord d’une dépression globale. Le nombre de décès directement imputables à COVID-19, bien qu’il soit important et en augmentation, pourrait s’avérer minuscule par rapport aux effets en cascade de la maladie et à l’impact sur la santé publique découlant du dénuement social et économique. La pandémie a mis en évidence l’inadéquation des infrastructures institutionnelles actuelles pour faire face à l’émergence, à l’escalade et à la nature de ces épidémies. Elle a mis en évidence une nouvelle catégorie de vulnérabilités et de risques ; des vulnérabilités communes, fondées sur des risques partagés à l’échelle de la société, qui ne peuvent être gérées efficacement par les individus. (…) « 

Une ère d’incertitude et d’innovation sociétale par Indy Johar

Voir Generation C

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.