Explorer les évolutions de la saveur des bonbons Haribo

La recette centenaire de l’Haribo Goldbear a évolué au fil du temps. Aujourd’hui, un bonbon en Allemagne peut avoir un goût différent de celui de Singapour, du Brésil ou des États-Unis.

Dans ses 16 usines situées en Europe, en Asie, en Australie, en Amérique du Sud et bientôt aux États-Unis, le confiseur international Haribo produit chaque jour environ 100 millions d’oursons en gomme « Goldbears », ainsi que plusieurs autres styles de bonbons appréciés. Cette entreprise centenaire séduit tant de monde grâce à ses méthodes de production dynamiques, qui répondent aux différents goûts des consommateurs du monde entier.

La recette exacte, qui a commencé par « de la gélatine, du sucre, une bouilloire en cuivre, un rouleau à pâtisserie et la magie de la thermodynamique« , est encore inconnue et a évolué au fil du temps.

« Grâce à la façon dont nous produisons nos bonbons, nous pouvons fabriquer beaucoup de saveurs et de profils avec agilité« , explique Lauren Triffler, responsable de la communication d’entreprise de Haribo of America, à Popular Science.

Cela se traduit par des expérimentations importantes et des tests exhaustifs de la part des scientifiques de la marque qui recherchent les saveurs, les arômes et même les textures appropriés qui correspondent à la perception qu’ont les gens du goût d’un fruit (plus que le goût réel du fruit).

Pour en savoir plus sur les désirs des consommateurs et sur la manière dont Haribo développe ses produits, consultez le site Popular Science.

Via popsci.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.