đŸ‡Ș🇾 💯 Horaires flexibles et frais couverts : L’Espagne Ă©labore un projet de loi protĂ©geant les droits des travailleurs Ă  distance

Le projet de loi prĂ©cise que les entreprises doivent payer « la totalité » des coĂ»ts liĂ©s au travail Ă  domicile, y compris les coĂ»ts directs et indirects. Il Ă©tablit Ă©galement le « droit Ă  un horaire flexible » qui permet aux employĂ©s d’apporter des modifications Ă  leur journĂ©e de travail, dans la limite du raisonnable et aprĂšs avoir nĂ©gociĂ© leurs heures de disponibilitĂ© avec l’entreprise ».

Dans le cadre du dĂ©bat actuel sur les avantages et les inconvĂ©nients du travail Ă  domicile, le gouverneur de la Banque d’Espagne, Pablo HernĂĄndez de Cos, a fait une dĂ©claration personnelle cette semaine. Se dĂ©crivant lui-mĂȘme comme « Jiminy Cricket », d’aprĂšs le personnage de Pinocchio qui agit comme la voix de la conscience, le gouverneur a dĂ©clarĂ© que si la sociĂ©tĂ© veut du travail Ă  distance, il faut l’encourager, mais il a Ă©galement averti que cela pourrait nuire Ă  la productivitĂ©.

Via El Pais

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.