Histoires sur la Terre : Une voix collective pour l’humain et le non-humain

Failed Architecture prépare un projet pour la Biennale de Venise 2021, voici un entretien avec les designers et les écrivains qui collaboreront avec eux. Intéressant en partie parce qu’ils répondent comme « une voix composite sur la nature, l’humanité et le conte ». Et en partie pour le message lui-même, pour considérer « l’interrelation inhérente entre les humains et le non-humain ».

Mon objectif est de renforcer cette relation en concevant des récits et en réalisant des livres qui explorent les façons passées, présentes et futures d’habiter le paysage. […]

Les observations de la vie quotidienne sont souvent un premier pas vers la prise de conscience de phénomènes plus larges. C’est pourquoi une véritable réflexion intersectionnelle ne s’arrête pas à l’examen des relations entre les identités ou les individuations dans le présent, mais considère également les histoires et les futurs possibles. […]

Cette crise a déjà montré plus clairement que jamais que nous partageons la même planète, l’air et les espaces publics. Elle nous a donné à tous l’occasion de réévaluer notre liberté et l’importance de l’interaction humaine.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.