Un accord de paix historique au Moyen-Orient a été conclu

Hier, Israël et les Emirats arabes unis ont conclu un accord historique, baptisé « accord d’Abraham« , pour « normaliser pleinement » leurs relations diplomatiques et commerciales.

Le président Trump a négocié cet accord dans le cadre du plan de son gendre et conseiller principal Jared Kushner pour la région du Moyen-Orient.

Nous ne jetons pas le mot en « h » à la légère. Lorsque les deux pays signeront des accords bilatéraux, ce qu’ils devraient faire à la Maison Blanche dans les prochaines semaines, les EAU deviendront le troisième pays arabe avec lequel Israël a normalisé ses relations (il a également conclu des accords avec ses voisins, l’Égypte et la Jordanie, en 1979 et 1994, respectivement).

Pourquoi ce moment de kumbaya ? Les EAU et Israël sont des acteurs économiques puissants qui partagent des intérêts commerciaux dans des secteurs tels que l’énergie, le tourisme et la technologie ; ils établiront également des vols directs entre eux.
De plus… souvenez-vous de Poli Sci 101 : « L’ennemi de mon ennemi est mon ami ». Israël et les EAU se méfient tous deux de l’Iran et de ses ambitions nucléaires.

Les termes : Israël va (pour l’instant) retarder l’annexion de certaines parties de la Cisjordanie occupée à la demande du président Trump, mais le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré qu’il finira par aller de l’avant avec ce plan.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.