La pandémie fait disparaître le rouge à lèvres

En passant par la Gare Montparnasse, je remarquais tous ces gens armés de leur masque et mon attention se portait sur les yeux, comme si observer plus scrupuleusement le haut du visage découvert pourrait me permettre de dessiner les contours du reste du visage caché. Et je me suis fait la remarque que nous allions très certainement voir des modes apparaître concernant le maquillage des yeux, peut-être même pour les hommes, qui sait ?!

Grâce aux protocoles de masques pandémiques, les ventes de rouge à lèvres ont pris un coup et ont réduit les ventes globales de produits de beauté. Si les entreprises de beauté veulent rester à flot pendant cette période imprévisible, elles devront réorienter leurs efforts vers le maquillage des yeux, les soins de la peau et les produits d’hygiène personnelle.

Indice RIP des rouges à lèvres

Maintenant que les masques sont une nécessité, le rouge à lèvres ne l’est plus. Ce changement d’orientation par rapport à ce qui était autrefois un produit de beauté de base remet en question la théorie séculaire de l' »indice de rouge à lèvres« , expliquée ci-dessous :

  • En 2001, Leonard Lauder, alors PDG d’Estée Lauder, a inventé le terme « indice de rouge à lèvres » pour expliquer la hausse des ventes de rouge à lèvres en période de crise économique, en tant que produit d’appoint bon marché.
  • Le terme a été inspiré par les ventes de rouge à lèvres de sa propre entreprise, qui auraient atteint un sommet au cours de la récession du début des années 2000.
  • Cependant, la récente chute des ventes de rouge à lèvres due aux protocoles de masques pandémiques réfute cette théorie.
  • Par exemple, les ventes de soins et de couleurs pour les lèvres d’Amazon ont chuté de 15 % par rapport à l’année précédente au cours des quatre semaines qui ont pris fin le 11 avril, la plus forte baisse de toutes les catégories.

Dehors les lèvres, devant les yeux

Avec le rouge à lèvres qui devient une vieille histoire, les gens concentrent leur routine de beauté sur ce qu’ils peuvent réellement voir – leurs yeux. Les entreprises de beauté suivent le mouvement.

Les personnes influentes dans le domaine de la beauté profitent également de ce moment pour créer des guides pratiques pour l’application de masques de maquillage et le perfectionnement des grands yeux sur YouTube et TikTok, ce dernier ayant attiré plus de 53 millions de visionnements de vidéos étiquetées #MaskMakeup.

https://www.tiktok.com/tag/maskmakeup?lang=en

Alors que les ventes de maquillage ont chuté de 30 % dans le monde cette année, certains analystes ont suggéré que le vernis à ongles, le mascara, les soins de la peau et les bougies sont devenus plus populaires en période de ralentissement économique. Cette évolution pourrait donner aux marques l’occasion d’explorer des routines de beauté adaptées aux pandémies et donnant la priorité aux soins personnels.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.