Lenntech : les fiches descriptives du tableau périodique des terres rares (le groupe de métaux utilisés dans l’industrie)sur leurs effets sur la santé et l’environnement

La plupart d’entre nous ignore tout des minéraux et des métaux utilisés pour nos produits électroniques du quotidien, et n’a pas idée par conséquent de la dangerosité s’ils se retrouvent dans la nature ou en nous.

Lenntech Water Treatment solutions est une entreprise de conception et de fabrication au service de nombreuses industries : dessalement de l’eau, appareil de mesure, élimination de l’arsenic, nanofiltration, etc.

Leur site est très intéressant car il comporte une grande quantité de ressources pour en savoir plus sur les éléments, les minéraux et les métaux : effets sur la santé, effets sur l’environnement.

Par exemple, le néodyme, mentionné comme terres rares – un groupe de métaux aux propriétés voisines comprenant le scandium 21Sc, l’yttrium 39Y et les quinze lanthanides –  voit son prix  en hausse (utilisé comme aimant pour les voitures électriques par exemple) :

Extrait de l’article d’Usine Nouvelle : « cobalt, lithium, cuivre, nickel, terres rares… Le chemin de la mine à la batterie lithium-ion n’est pas forcément plus vert que celui qui mène du puits de pétrole au réservoir. »

 

Voici ce que la fiche technique du néodyme dit :

Propriétés chimiquesEffets du néodyme sur la santéImpact du néodyme sur l’environnement

Numéro atomique 60
Masse atomique 144,2 g.mol -1
Electronégativité de Pauling Inconnue
Masse volumique 7,0 g.cm-3
Température de fusion 1024 °C
Température d’ébullition 3074 °C
Rayon atomique (Van der Waals) 0,181 nm
Isotopes 3
Configuration électronique [Xe] 4f16s2
Découverte Carl Auer von Welsbach, en 1885

Effets sur la santé

Le néodyme appartient à la famille des terres rares (lanthanides + scandium + yttrium). Les éléments de la famille des terres rares ont tous des propriétés comparables. Les terres rares sont essentiellement présents dans deux types de minerais: la monazite et la bastnaésite. Ils sont utilisés en catalyse, métallurgie, dans les verres et les céramiques et aussi dans certaines lampes (fluorescente,…).
On trouve peu de néodyme dans la nature, car il est présent en petites quantités.
Le néodyme est principalement dangereux sur le lieu de travail, où on peut en respirer les vapeurs. Ceci peut provoquer des embolies pulmonaires, surtout lors de longues expositions. Lorsqu’ils sont absorbés, les éléments de la famille des terres rares ont en général tendance à s’accumuler dans le foie .

Impact sur l’environnement

Généralement, les terres rares sont rejetées dans l’environnement, notamment par les industries pétrolières (catalyseur pour craquage, additifs). On rejette aussi des terres rares dans l’environnement lorsque l’on jette certains équipements ménagers (télévision par exemple). Le néodyme s’accumule graduellement dans le sol et dans ses eaux, et finalement les concentrations en néodyme et en composés de la famille des terres rares vont augmenter dans le corps humain, chez les animaux et dans le sol.
Chez les animaux vivant dans l’eau, le néodyme provoque des dommages au niveau des membranes cellulaires, ce qui a des influences négatives sur la reproduction et sur le fonctionnement du système nerveux.
Ce type d’informations, certes très pointues, permettent d’en savoir plus sur les conséquences de notre consommation (allant du micro-ondes, au casque audio, à la voiture).

Voici le tableau des terres rares et leur usage tiré de Wikipédia :

Si vous avez du temps, amusez-vous à lire les caractéristiques de chaque élément du tableau périodique, comme par exemple celui de l’osmium sur Wikipédia dont la fin de l’article est juste incroyablement terrifiant…
Voir les fiches de Lenntech

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.