Des particules microplastiques maintenant découvertes dans les organes humains.

« Pour tester leur technique, ils ont ajouté des particules à 47 échantillons de tissus de poumon, de foie, de rate et de rein obtenus à partir d’une banque de tissus créée pour étudier les maladies neurodégénératives. Leurs résultats ont montré que les microplastiques pouvaient être détectés dans chaque échantillon ».

« Il serait naïf de croire qu’il y a du plastique partout mais pas en nous », a déclaré Rolf Halden de l’Université d’État de l’Arizona. « Nous fournissons maintenant une plateforme de recherche qui nous permettra, à nous et à d’autres, de chercher ce qui est invisible – ces particules trop petites pour être vues à l’œil nu. Le risque [pour la santé] réside vraiment dans les petites particules ».

La méthode analytique mise au point permet aux chercheurs d’identifier des dizaines de types de plastique, dont le polyéthylène téréphtalate (PET) utilisé dans les bouteilles de boissons en plastique et le polyéthylène utilisé dans les sacs en plastique.

Ils ont trouvé du bisphénol A (BPA), un produit chimique utilisé pour fabriquer des plastiques, dans les 47 échantillons. L’Agence américaine de protection de l’environnement s’inquiète du BPA car « c’est un toxique pour la reproduction, le développement et le système dans les études sur les animaux ». Les chercheurs ont examiné les tissus des poumons, du foie, de la rate et des reins, car ces organes sont susceptibles d’être exposés à des microplastiques ou de les recueillir.

« Nous ne voulons pas être alarmistes, mais il est inquiétant que ces matériaux non biodégradables présents partout puissent pénétrer et s’accumuler dans les tissus humains, et nous ne connaissons pas les effets possibles sur la santé », a déclaré Varun Kelkar de l’Université d’État de l’Arizona, qui fait partie de l’équipe de recherche.

Via The Guardian

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.