Redéfinir le steak végétal imprimé en 3D

Cette semaine, la start-up israélienne Redefine Meat a présenté son tout dernier produit : un steak imprimé en 3D à base de protéines de soja et de pois, de graisse de noix de coco et d’huile de tournesol.

Alors que de nombreuses entreprises ont mis sur le marché des produits de « viande » hachée, les morceaux entiers représentent la majorité des achats réels de viande dans le monde. « Steaks, rôtis, cuisson lente, grillades – tout ce qu’un animal peut faire, nous voulons le faire de la même façon, voire mieux », déclare à Reuters Eshchar Ben-Shitrit, PDG de Redefine Meat.

Actuellement, les machines de son entreprise peuvent imprimer 13 livres de viande par heure ; la prochaine génération d’imprimantes, qui devrait être disponible l’année prochaine, pourrait produire jusqu’à 44 livres par heure.

Redefine Meat prévoit également de maintenir ses produits à un prix comparable, soit entre 5 et 12 dollars la livre.

Pour en savoir plus, consultez le site Business Insider.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.