😎 Que peut faire la technologie climatique pour nous ?

Nous pourrions assister à un croisement entre les investisseurs et les entrepreneurs pour lutter contre le changement climatique, et plus précisément à une transition vers le net zéro.

La lutte contre le changement climatique nĂ©cessitera un effort concertĂ© de l’ampleur de celui de la Seconde Guerre mondiale, mais un effort vĂ©ritablement mondial. Des dizaines de conversations dans les salles de conseil d’administration, avec des investisseurs du marchĂ© public, des entrepreneurs et des sociĂ©tĂ©s de capital-risque, ont insistĂ© sur l’impĂ©ratif de parvenir Ă  un niveau zĂ©ro. Nous avons donc peut-ĂȘtre une chance de lancer un projet Manhattan des temps modernes pour lutter contre la dĂ©gradation du climat.
Azeem Azhar

Depuis qu’il a Ă©crit ces mots, une activitĂ© s’est animĂ©e dans le secteur. Y compris :

Azeem a rencontrĂ© Celine Herweijer, qui dirige le travail sur le changement climatique au sein du cabinet de conseil PwC, pour comprendre l’espace Ă©mergent des « technologies climatiques ». C’Ă©tait un sacrĂ© projet. L’Ă©quipe a examinĂ© plusieurs milliers de start-ups et d’investisseurs, ainsi que les activitĂ©s d’investissement depuis 2013.

Les titres sont essentiellement les suivants :

  • Nous voyons un nombre croissant de fondateurs crĂ©er des entreprises qui s’attaquent Ă  la transition vers le « net zĂ©ro », dans chacun des secteurs clĂ©s qui gĂ©nĂšrent des Ă©missions de carbone.
  • Un Ă©cosystĂšme Ă©mergent est en train de se dĂ©velopper. Les acteurs sont quelque peu diffĂ©rents de l’Ă©cosystĂšme des entreprises de logiciels. Alors que certaines sociĂ©tĂ©s de capital-risque gĂ©nĂ©ralistes, comme Sequoia et USV, s’apprĂȘtent Ă  investir dans le secteur – et le feront encore plus -, il existe Ă©galement un grand nombre d’investisseurs spĂ©cialisĂ©s, comme Congruent & DBL, sur lesquels on peut compter.
  • Les technologies climatiques prĂ©sentent de nombreux dĂ©fis. Les technologies peuvent ĂȘtre plus difficiles Ă  dĂ©velopper ou plus risquĂ©es que de nombreux jeux sur Internet. Obtenir des preuves de concept Ă  un stade prĂ©coce peut ĂȘtre complexe. Il est plus difficile de dĂ©terminer comment faire Ă©voluer l’entreprise que de se contenter de jeter son application dans l’App Store. Toutes ces considĂ©rations donneront lieu Ă  des innovations dans l’Ă©cosystĂšme : nouveaux accĂ©lĂ©rateurs, nouveaux partenariats, nouvelles procĂ©dures opĂ©rationnelles standard et implication plus prĂ©coce des entreprises.

Nous sommes Ă  la pointe de ce secteur.

Vue d’ensemble

Les investissements ont augmentĂ© presque cinq fois plus vite que l’ensemble du marchĂ© mondial du capital-risque entre 2013 et 2019, soit 84 % par an.

Au cours de cette pĂ©riode de sept ans, la mobilitĂ© et le transport ont reprĂ©sentĂ© 63 % de l’ensemble des financements. Cela s’explique en grande partie par la tendance Ă  l’Ă©lectrification des voitures et des autres modes de transport. Les autres secteurs se situent plutĂŽt en amont dans leur courbe de maturitĂ© et ne pĂšsent pas aussi lourdement.

Rien que l’annĂ©e derniĂšre, les investissements dans les technologies climatiques ont reprĂ©sentĂ© 6 % de l’activitĂ© mondiale de capital-risque en 2019. C’est encore peu, mais c’est un ratio qui mĂ©rite d’ĂȘtre suivi.

De plus en plus d’entreprises sont financĂ©es et les transactions deviennent lentement plus importantes.

Malgré la complexité de la technologie, les entreprises sont capables, au moins, de lever des fonds de série A.

Le rapport complet (lien en bas de page) est beaucoup plus dĂ©taillĂ© et je vous recommande de lire Ă©galement l’analyse qualitative. Il y a lĂ  une nuance importante.

Cela fera-t-il une différence ?

L’un des arguments est que mĂȘme si les entreprises de technologie climatique fondĂ©es aujourd’hui se dĂ©veloppent rapidement, elles ne seront pas assez grandes, rapidement, pour faire face Ă  la menace imminente du changement climatique. Nous devons plutĂŽt nous appuyer sur des solutions Ă©prouvĂ©es et sur une action gouvernementale plus importante.

Cela sous-estime le chemin qu’il faudra parcourir pour dĂ©carboniser nos Ă©conomies. La grande nouvelle selon laquelle plus de 300 entreprises ont dĂ©sormais pris des engagements nets zĂ©ro et que mĂȘme la Chine a promis d’ĂȘtre neutre en carbone d’ici 2060 crĂ©e un besoin pressant de solutions pour une Ă©conomie dĂ©carbonisĂ©e sur plusieurs dĂ©cennies.

Et c’est lĂ  que les entrepreneurs qui commercialisent les technologies joueront un rĂŽle essentiel. La force des Ă©cosystĂšmes de start-ups est qu’ils sont excellents pour naviguer dans l’inconnu et se concentrer sur les modĂšles qui ont de l’attrait. Ils nous aident Ă©galement Ă  dĂ©nicher les meilleurs fondateurs, ceux qui ont un impact massif et hors normes.

Ce sera l’une des armes que nous utiliserons pour nous attaquer Ă  cette bĂȘte.

Azeem a publiĂ© un tweet Ă  ce sujet. N’hĂ©sitez pas Ă  l’amplifier. Ou vous pouvez trouver le rapport ici.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.