Une super enzyme capable de décomposer rapidement le PET

Le Centre pour l’innovation enzymatique de l’université de Portsmouth a annoncé une nouvelle découverte cette semaine : une « super enzyme » capable de décomposer le plastique en ses éléments constitutifs à une vitesse six fois plus rapide que leurs précédentes innovations. Cette découverte survient quelques mois seulement après que l’organisme de recherche français Carbios ait annoncé une découverte similaire, qu’il prévoit de tester dans une usine en 2021. Bien que promettant d’être tout aussi rapide, la formulation de Carbios utilise la PET hydrolase, tandis que l’université de Portsmouth s’appuie sur une combinaison de PETase et de MHETase- « en cousant efficacement les enzymes ADN ensemble pour créer une longue chaîne ». Cela implique, si tous les tests se passent bien, que le PET (le thermoplastique le plus couramment utilisé) pourrait être correctement recyclé – et avec un minimum d’énergie.

Pour en savoir plus, consultez le site de CNN.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.