Brene Brown : On ne peut pas changer sa vie sans d’abord s’aimer soi-même

Le thérapeute de renommée mondiale rappelle aux personnes en difficulté que l’amour de soi passe avant la réussite, et non l’inverse.

Être trop laxiste sur ce que vous mangez vous rend malsain. Être trop stressé par la nourriture vous rend malheureux (et peut-être anorexique). Trop se concentrer sur les autres fait de vous un paillasson rempli de regrets. Trop peu de choses font de vous un psychopathe.

La vie consiste à trouver un équilibre. Et il en va de même pour l’ambition, surtout pour les entrepreneurs avides de succès.

Si vous ne vous efforcez pas d’être la meilleure version de vous-même, vous laissez beaucoup de choses essentielles de votre vie sur la table. Vous ne pourrez pas développer vos talents. Vous n’examinerez pas vos convictions. Vous ne travaillerez pas pour vous améliorer. D’un autre côté, si vous êtes toujours à la recherche de la prochaine victoire et que vous vous efforcez d’être meilleur, vous n’apprécierez pas le présent ou ne vous aimerez pas beaucoup. Ce n’est pas une façon de vivre.

Comment trouver un équilibre ?

C’est la question incroyablement difficile et importante qui se trouve au cœur d’une conversation entre Brene Brown, chercheuse de renom et conférencière du TED, et Tim Ferris, entrepreneur, pour son podcast. Cette longue conversation est fascinante (sérieusement, trouvez le temps de l’écouter en entier), mais au milieu de l’épisode, Brene Brown fait une remarque surprenante mais importante sur la relation entre l’amour de soi et la réalisation de soi – vous y avez probablement pensé exactement à l’envers.

L’amour de soi passe avant le succès, et non l’inverse.

Via Inc

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.