Comment la génération « sans code » a vu le jour

La génération Z est la génération « sans code » (low-code ou no-code), qui utilise la technologie comme une extension de la vie quotidienne pour devenir plus efficace, plus performante et plus créative. Grâce à une infrastructure d’applications facilement accessible à tous, la prochaine génération pourrait faire des progrès en matière d’intelligence artificielle et d’apprentissage automatique depuis une chambre de dortoir, comme Zuckerberg l’a fait pour Facebook il y a quelques années.

Combler le fossé numérique

L’essor des logiciels « sans code » – des outils logiciels qui n’exigent pas des constructeurs qu’ils sachent comment coder – est en train de recâbler la Gen Z.

 

  • Ils sont basés sur une logique informatique. Les logiciels « no code » nécessitent de comprendre comment utiliser les données et comment communiquer via des plateformes numériques. La Génération Z a grandi dans cet environnement.
  • Ils sont une source d’inspiration pour la construction. Minecraft et Roblox sont deux des plateformes les plus populaires parmi la Gen Z, avec chacune plus de 130 millions d’utilisateurs actifs. Les deux jeux encouragent la création numérique et la personnalisation.
  • Leur popularité ne cesse de croître. Selon le College Board, les tests d’Advancement Placement pour l’informatique ont plus que triplé depuis 2010 – plus que tout autre test. Et l’informatique est l’une des matières les plus demandées dans les grandes universités.
  • Les jeunes pousses font passer les choses à un niveau supérieur. Des entreprises comme Retool et Airtable atteignent des valeurs de plusieurs milliards de dollars pour aider les utilisateurs à créer des applications sans avoir à se soucier de l’infrastructure.

 

Les prochains « entrepreneurs technologiques » du monde pourraient éventuellement créer de nouvelles entreprises de plusieurs milliards de dollars sans utiliser le moindre code.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.