Le mois dernier, Bernie Sanders a fait des prévisions électorales sinistrement précises pour 2020, et maintenant elles deviennent virales

Il y avait au moins une personne qui semblait savoir ce qui allait arriver, rapporte Fastcompany.

Mercredi, nous sommes officiellement entrés dans la deuxième journée du dépouillement des élections, avec des travailleurs électoraux infatigables qui continuent à passer au crible des millions de bulletins de vote par correspondance – en déchirant enveloppe après enveloppe – et des Américains privés de sommeil, toujours fixés à leurs écrans d’information, les nerfs s’effilochant d’heure en heure. Compte tenu de l’attente atroce, nous avons probablement eu le temps de réfléchir à la façon dont les dernières 24 heures ont été, comme le reste de l’année, pas tout à fait ce à quoi nous nous attendions.

Les sondages se sont manifestement trompés sur une vague bleue pour le parti démocrate. Et malgré les mises en garde des politiciens pour se préparer aux « mirages bleus » et aux « mirages rouges » le jour du scrutin, beaucoup d’entre nous ont certainement senti leurs espoirs et leurs rêves s’envoler comme le vent, alors que l’aiguille faisait des va-et-vient entre Donald Trump et Joe Biden.

Mais il y avait au moins une personne qui savait ce qui allait se passer, et c’était le sénateur du Vermont et deux fois candidat à la présidence, Bernie Sanders. Le 23 octobre, Bernie Sanders est passé au Tonight Show avec Jimmy Fallon et a prédit comment l’élection pourrait se dérouler, dans un clip qui est maintenant viral parce qu’il est d’une exactitude choquante :

Sanders a eu raison presque à chaque étape du processus, depuis l’avance de Trump en Pennsylvanie, au Michigan et au Wisconsin, en raison du comptage des votes en personne, très important pour les républicains, jusqu’à la déclaration de victoire prématurée de Trump, en passant par la montée en puissance de Biden le lendemain, lorsque les votes par correspondance sont comptabilisés (bien que ces trois États n’aient pas été appelés en début d’après-midi mardi), et l’accusation de Trump de votes par correspondance comme étant truqués.

Pour référence, voici la séquence de tweets de Trump au fur et à mesure du déroulement de l’élection :

En vérité, tout ce dont nous avions besoin était peut-être Bernie.

 

Via Fastcompany

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.