Découvrez l’Arack, ancêtre de tous les spiritueux du nouveau monde

Il est fait mention du véritable arack dans un ouvrage datant de 1864 « The English and Australian Cookery Book » qui le définit comme une « boisson spiritueuse des Indes Orientales » et aurait été réalisé à base de sève de fleur de cocotier fermenté et/ou de jus de canne à sucre additionnés de riz sauvages et sucre de noix de coco.

 

Il fut d’ailleurs, dans les années 30, l’ingrédient principal du Punch bien avant le rhum que nous connaissons tous aujourd’hui.

La Distillerie de Paris propose sa version de l’Arack, réalisé à base de sucre de noix de coco, puis après une longue fermentation le breuvage est distillé puis vieilli ce spiritueux en fûts de chêne Français durant 24 mois.

30 bouteilles ont été produites et sont disponibles en ligne et dans leur point-de-vente Parisien mais limitée à 1 exemplaire par client.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.