Plats de résistance : les plats du confinement à tester

La petite histoire de “plat de résistance !” : en 2016, Le Fooding et S.Pellegrino créent l’événement avec « Plat de Résistance ! » en réunissant, le temps d’un grand banquet ouvert au public, des chef.fe.s et artistes humanistes de toute nationalité ou origine, parmi lesquel.le.s Yotam Ottolenghi et Sami Tamimi, Marie NDiaye, Pierre Gagnaire, Atiq Rahimi, Kamal Mouzawak…

Quatre ans plus tard, maintenant que les restos de France ont tiré leur rideau, Le Fooding lance le 17 mars la rubrique « Plat de Résistance ! » pour soutenir les restaurateur.rice.s contre le « connardovirus », en mettant en avant leurs bonnes actions dans toute la France, ainsi qu’une liste de héros primeurs, boulangers, épiciers et cavistes ouverts, envers et contre tout…
Le 11 mai 2020, premier jour de déconfinement national, Le Fooding lance, avec S.Pellegrino et Vittel, le service digital « Plat de Résistance ! » pour soutenir la filière et engager les chasseur.se.s de bonnes adresses.

Tapez votre ville, votre arrondissement et découvrez ceux qui livrent et ceux qui proposent à emporter : à Paris, Cuisine (Meilleur sophistroquet Guide 2020), le chef Takao Inazawa propose un katsu sando, à base de pain brioché toasté, renfermant un bloc de porc pané frit et une sauce affriolante ou un chirashi de daurade :

A Lyon, SO6 propose rosette, saucisson beaujolais, saucisse sèche au fenouil, une grosse tourte fourrée de saucisse et choucroute, arrosée d’un bon jus corsé :

Bref, pas de raison que vous ne trouviez pas votre bonheur pour vous régaler et soutenir les restaurateurs (qui font du bon travail) : https://platderesistance.fr/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.