Ce que nous savons sur le nouveau burger végétal « McPlant » de McDonald’s

Le passage du géant de la restauration rapide à la viande d’origine végétale pourrait avoir des implications majeures pour ce secteur en pleine croissance, mais on ne sait pas très bien d’où vient cette viande spécifique d’origine végétale, rapporte Fastcompany.

En tant que l’un des plus gros acheteurs de bœuf – l’aliment le plus nuisible au climat de la planète – McDonald’s s’efforce de réduire les émissions en soutenant l’agriculture régénératrice. Mais il lance également un nouveau « McPlant », un hamburger à base de plantes, qui pourrait également faire la différence s’il peut s’étendre à plus grande échelle.

La société a annoncé aujourd’hui qu’elle lançait le McPlant après avoir testé avec succès un hamburger à base de plantes fabriqué avec Beyond Meat dans des restaurants canadiens l’année dernière. Certains marchés mondiaux commenceront à tester le nouveau hamburger l’année prochaine. Lors d’une réunion d’investisseurs aujourd’hui, Ian Borden, le président international de l’entreprise, a déclaré que le McPlant est « conçu exclusivement pour McDonald’s, par McDonald’s », mais que l’entreprise travaille souvent avec des fournisseurs extérieurs sans avoir annoncé quel fournisseur elle utilisera. Beyond Meat – dont les actions ont coulé à l’annonce de la nouvelle – a déclaré que « Beyond Meat et McDonald’s ont co-créé la galette à base de plantes qui sera disponible dans le cadre de leur plateforme McPlant », mais n’a pas confirmé s’ils travaillaient ensemble à l’avenir. Impossible, qui est utilisé dans le Whopper à base de plantes de Burger King, a refusé de commenter. McDonald’s n’a pas répondu à une demande d’interview à temps pour ce reportage.

« Cela représente une étape importante », déclare Zach Weston, responsable de la restauration et de la chaîne d’approvisionnement au Good Food Institute, une organisation à but non lucratif qui se concentre sur l’industrie alimentaire à base de plantes et sur la viande et les produits laitiers « cultivés » fabriqués à partir de cellules plutôt que de bétail. « La marque McDonald’s est emblématique et mondiale, et l’échelle à laquelle ils opèrent est inégalée ». Pourtant, dit-il, ce n’est pas surprenant.

« Nous savons qu’ils s’intéressent à cette catégorie depuis longtemps », dit M. Weston. La société a lancé le burger Big Vegan TS à base de plantes en Allemagne en mai 2019, et a commencé à tester le « P.L.T » – un sandwich à base de plantes, de laitue et de tomate avec une galette faite par Beyond Meat – au Canada plus tard dans l’année. Les concurrents ont déjà des burgers à base de plantes sur le marché, notamment Burger King, qui a testé l’Impossible Whopper en avril 2019 et l’a lancé à l’échelle nationale en août.

McDonald’s agit plus délibérément. « Aux États-Unis, plus précisément, je pense qu’ils sont souvent connus comme des adeptes de la rapidité… C’est évidemment une entreprise incroyablement innovante, et ce depuis des décennies, mais ils sont vraiment attentifs à ce qui se passe », explique M. Weston. « Lorsqu’ils voient qu’une tendance se dessine, ils sont assez rapides à s’y intéresser. Mais ils ne font pas les choses du jour au lendemain. Quand McDonald’s fait quelque chose, il le fait à grande échelle, et il a donc vraiment besoin d’une chaîne d’approvisionnement assurée. S’ils veulent mettre en place une chaîne d’approvisionnement pour quelque chose, ils doivent vraiment s’assurer qu’il y a une demande à long terme pour cet article ou pour cette catégorie ».

Ce lancement est une preuve supplémentaire de la forte croissance de la viande d’origine végétale. « Ce n’est pas vraiment une surprise que toutes les grandes chaînes de restaurants y réfléchissent », déclare M. Weston. Je parierais que presque toutes les marques de restaurants du pays, et la plupart d’entre elles dans le monde, ont eu une conversation à un moment donné et ont commencé à définir leur stratégie à base de plantes, que vous soyez Arby’s et que vous disiez que notre stratégie est « nous n’allons certainement pas le faire », mais qu’elles en aient parlé, ou que votre stratégie soit McDonald’s, ou Burger King, ou Dunkin, ou toutes ces autres chaînes qui la lancent. C’est quelque chose que leurs consommateurs demandent, et que leurs concurrents font. Et donc ils doivent vraiment le faire ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.