Les plats à base de bactéries sont le point de départ de notre avenir alimentaire

Le projet Plurality_Now de Marek Glogowski postule que nos futures habitudes alimentaires seront centrées sur le service et le soutien du microbiome de notre corps.

Avec Plurality_Now, les ambitions des étudiants en master de l’Académie de design d’Eindhoven sont doubles. La première partie du projet présente deux futurs alternatifs : l‘automatisation alimentaire ou la métabolisation des aliments. La deuxième partie est une expérience de dîner – appelée « restaurant métabolisé » – où chaque plat a été créé en utilisant différentes techniques de fermentation.

Dans le but de transformer les croyances sur les bactéries et la biologie, Plurality_Now encourage les participants à se mettre davantage en phase avec leurs « composants bactériens invisibles » internes afin d’améliorer leur santé mentale et physique. Nous considérons généralement les bactéries comme des agents pathogènes avec lesquels nous sommes en guerre, mais la plupart des microbes sont neutres ou bénéfiques pour nous« , explique M. Glogowski.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.