Des meubles adaptés à un monde post-anthropocentrique

L’architecte parisien Anthony Authié et le studio de design Supertoys Supertoys s’associent pour imaginer à quoi ressembleront les meubles dans un monde post-anthropocentrique.

Le monde conceptuel du projet est représenté comme un site archéologique enneigé dans une société extraterrestre – quelque part sur une Terre inhabitable en l’an 4020. La série de meubles, baptisée Arctic Monkeys Artefacts 4020, présente des formes organiques mais familières qui peuvent être considérées comme des artefacts de ce temps futur – une ère d' »animisme post-moderne », où tous les objets deviennent des sujets.

Bien que le monde fictif d’Authié et de Supertoys Supertoys soit inhabitable pour les humains, il laisse également des indices encourageants sur l’héritage du design créé par l’homme. Si la collection s’inspire des films de science-fiction et des formes mécaniques, leurs courbes douces rappellent le design centré sur l’homme.

Alors que la société est désormais confrontée à l’incertitude et au vaste potentiel de changement, les concepteurs de produits poussent les consommateurs à réfléchir à la façon dont nous vivons dans notre monde actuel.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.