Ces masques ingénieux n’embueront pas vos lunettes

Fabriqués à partir de vieux tissus de Vivienne Westwood, ces masques sont à la fois fonctionnels et beaux.

Si vous portez des lunettes, les masques représentent un défi, car ils embuent vos lunettes et rendent la vision presque impossible. Mais ces malheurs pourraient bientôt appartenir au passé grâce à la marque de lunettes Wires Glasses, basée à Londres.

Au cours de l’été, la société a lancé un masque fonctionnel pour les personnes qui portent des lunettes. Il se trouve que ces masques sont également magnifiques, grâce aux magnifiques tissus créés par les artistes et les créateurs de mode. La dernière collaboration en date de la marque est celle avec la célèbre créatrice britannique Vivienne Westwood.

Wires a créé un système en deux parties qui permet au masque de pendre à vos lunettes plutôt qu’à vos oreilles. Il commence par une armature légère en fil d’acier inoxydable qui repose sur les lunettes. Le masque est suspendu sur les côtés de la monture et peut être fixé en place en nouant un ruban à l’arrière. Lorsque vous le portez, vos lunettes reposent sur le masque, ce qui diminue la probabilité que l’air chaud de votre nez et de votre bouche n’embue les verres. Il s’agit d’une petite modification du design, mais qui pourrait améliorer considérablement l’expérience de port du masque.

Le système fonctionne avec des lunettes de n’importe quelle marque, pour autant que les branches aient une largeur maximale de 1,5 cm, et peut être acheté sur le site web de Wires. La monture coûte 53 dollars (et existe en deux tailles). Les masques, qui sont fabriqués au Royaume-Uni, sont vendus à partir de 26 dollars et tous les bénéfices sont reversés à diverses organisations caritatives.

Pour sa collection avec Vivienne Westwood, l’entreprise a utilisé une sélection de chutes de tissus dont la créatrice a fait don. Parmi les six imprimés, on trouve un vichy rouge, une bande bleue, un motif floral et un motif représentant des chevaux bruns. L’argent généré par les masques sera versé à l’organisation caritative choisie par Westwood, Cool Earth, qui travaille avec les communautés de la forêt tropicale pour mettre fin à la déforestation.

Wires s’est également associé à des artistes pour la réalisation de masques en édition limitée qui sont vendus aux enchères. L’un des plus intrigants est celui de l’artiste islandais Ýrúrarí, qui a créé une représentation en 3D d’une bouche avec une langue qui en sort ; les bénéfices ont été reversés à Women’s Aid. La designer irlandaise Simone Rocha a créé un masque avec les fausses perles qui sont sa marque de fabrique. Westwood a également contribué à la vente aux enchères avec un masque représentant une estampe de l’artiste Chrissie Hynde, qui figurera dans la prochaine collection de la designer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.