La touche humaine derrière la playlist « New Music Friday » de Spotify

La nouvelle playlist New Music Friday de Spotify est devenue une destination très influente pour les artistes en herbe. Derrière cette énorme influence se cache une équipe de conservateurs humains qui suggère que les algorithmes seuls ne suffisent peut-être pas à donner leur chance aux artistes méritants.

Test de goût

Bien que la playlist New Music Friday (NMF) de Spotify ne compte que 3,6 millions d’abonnés et qu’elle ne définisse pas de genre précis à travers sa rotation de 100 chansons, elle s’est imposée comme l’un des plus importants créateurs de streaming.

  • Le fondateur du label Darkroom, Justin Lubliner, estime que la playlist a aidé Billie Eilish à se faire connaître.
  • Tom Corson, directeur général de Warner Records, a déclaré que « c’est une partie importante du lancement de toute nouvelle chanson ».
  • En 2018, l’équipe du NMF a mis en place un outil appelé Reverb, qui permet aux artistes et aux labels de soumettre de la musique pour considération.

Les analystes considèrent le NMF comme le premier « point de données » sur l’évolution d’un titre, car un breakout se retrouve rapidement sur les autres playlists de Spotify.

DJ Flesh&Blood

Le NMF est l’une des seules playlists Spotify qui soit conçue par des humains plutôt que par des algorithmes. Vingt à vingt-cinq « éditeurs » sont en charge du sourcing des titres, ce qui donne aux artistes inconnus une réelle opportunité de se faire connaître et d’obtenir une exposition critique. Ned Monahan, directeur de Global Hits chez Spotify et rédacteur en chef du NMF, affirme que la playlist est « basée sur un mélange de référence culturelle et d’exposition des gens à la nouvelle musique ».

Mais quelle doit être la place d’une chanson sur la playlist pour « réussir » ? Selon Monahan, les éditeurs s’efforcent de placer le meilleur de la nouvelle musique dans le top 30. Si vous vous y retrouvez, vous êtes sur la bonne voie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.