Ohi est l’Amazon du DTC

La start-up de micro-entreposage Ohi aide le DTC à concurrencer Amazon et Walmart en augmentant leur empreinte et en effectuant les expéditions en deux heures maximum. Comme le commerce électronique continue de dominer les ventes au détail, cette expédition accélérée pourrait convaincre les consommateurs de considérer les petites marques comme aussi pratiques que les grandes surfaces.

Micro Prime

Avec Amazon Prime qui effectue des millions de livraisons d’une journée chaque jour, Ohi intervient pour apporter le même niveau de rapidité en DTC.

  • Ohi utilise le micro-entreposage – la création de petits centres d’exécution dans les grandes villes – pour aider à accélérer les expéditions.
  • Cela permet aux DTC de moins dépendre des gros expéditeurs comme FedEx et UPS.
  • Ohi peut achever certains envois en deux heures.
  • Ses clients expédient généralement entre 5 000 et 10 000 commandes par mois.

Ohi a déjà recueilli 2,75 millions de dollars auprès d’investisseurs comme Flybridge et River Park Ventures. La start-up espère que sa croissance conduira à un « commerce instantané » qui permettra aux petites DTC de concurrencer les grandes surfaces, même si elles ne disposent pas « d’une infrastructure physique et d’analyse des données pour que les stocks soient suffisamment proches du consommateur ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.