Oubliez la minuterie. Il existe une playlist Spotify pour des pâtes parfaitement cuites

Il y a 5 ans j’avais eu cette idée : des équivalents d’activités pour les temps de cuisson de base (15 minutes de brushing pour un papillote au four,  une chanson de Mobi pour la cuisson des œufs…) et voilà que la marque de pâtes Barilla s’est associée au géant de la diffusion en continu pour créer des listes de lecture programmées pour la cuisson de spaghettis, de linguine, de fusilli et de penne.

Il existe plusieurs façons de savoir si vos pâtes ont fini de cuire. Il y a la méthode du « jeter contre le mur », la méthode « couper en deux », la méthode « juste goûter » et, bien sûr, la méthode « régler une minuterie ». Cependant, aucune de ces méthodes n’est très amusante et pas évident à danser.

La marque de pâtes Barilla et son agence Publicis Italie ont collaboré avec Spotify pour créer une série de huit playlists programmées pour des temps de cuisson parfaits pour une variété de pâtes de différentes formes. Il y a Mixtape Spaghetti, Boom Bap Fusilli, Pleasant Melancholy Penne, Moody Day Linguine, Top Hits Spaghetti, Best Song Penne, Timeless Emotion Fusilli, et Simply Classics Linguine, qui couvrent les hits pop, hip-hop, indie et classique, et sont disponibles pour tous sur Spotify.

Ce n’est pas seulement le dernier exemple de marques utilisant Spotify comme plateforme publicitaire (voir : Bucket Bangers de KFC France), mais cela va plus loin et rend les choses plus intéressantes en allant au-delà du simple marketing et en transformant la playlist en un outil utile.

La publicité en tant qu’outil utile n’est pas un concept nouveau, mais elle est rarement bien faite. C’est lorsqu’une publicité va au-delà de la simple communication – publicité télévisée, affichage, placement de produit ou parrainage – et devient quelque chose de réellement utile. S’il existait un Mont Rushmore de l’utilité des marques, Nike Plus en serait le premier membre. Cette application de suivi des courses était un outil qui changeait la donne pour les coureurs et qui s’est également avéré être une sacrée bonne publicité pour les baskets Nike.

Barilla n’est pas tout à fait à ce niveau, mais se situe plutôt dans la catégorie intelligemment simple peuplée de choses comme l‘annonce imprimée de Nivea qui a servi de chargeur de téléphone, ou IBM qui a placé stratégiquement les panneaux d’affichage pour qu’ils deviennent des bancs, des rampes d’escalier, et plus encore.

Compte tenu de la course à l’armement pour attirer notre attention collective (combinée à un désir d’éviter tout ce qui ressemble à de la publicité), les spécialistes du marketing ont longtemps expérimenté des contenus qui sont à la fois un divertissement à part entière et un moyen de connecter la marque avec le client. Ici, Barilla réussit à créer quelque chose de divertissant et légitimement utile – et l’idée est parfaitement cuite.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.