Paris sportifs mobiles en Belgique : Une lente évolution malgré les nouvelles technologies

Malgré que les nouvelles technologies aient révolutionné le monde des paris sportifs avec la propagande des paris sportifs sur mobiles, les sites de paris sportifs peinent à faire décoller leur chiffre d’affaires en Belgique.

Aujourd’hui, les paris sportifs dans les salles et kiosques de paris sont en passe de devenir un lointain souvenir. En effet, avec les avancées technologiques et digitales, tous les amateurs se ruent vers les paris sportifs en ligne. Ils peuvent alors parier depuis n’importe quel lieu, sur une variété de sports et compétitions internationales, à partir de leur smartphone.

Seulement, en Belgique, proposer des paris sportifs en ligne est un luxe que tous les opérateurs ne peuvent pas se permettre. Résultat, il y a très peu d’offres de paris sur les sites de paris sportifs. Et la législation est toujours très stricte sur la question, malgré la fermeture des salles de jeux, coronavirus oblige, et l’annulation des plusieurs compétitions.

La législation Belge législation toujours très stricte sur les paris sportifs en ligne

En tant que représentante du pouvoir exécutif de l’Union Européenne, on ne peut pas dire que Bruxelles soit tendre avec les promoteurs étrangers de paris sportifs et autres jeux d’argent. Elle est au contraire très stricte, c’est le moins que l’on puisse dire ! En effet, le pays encourage plus les établissements terrestres de jeux d’argent que les plateformes virtuelles de jeux de hasard.

Pour faire des offres de paris sportifs en ligne en Belgique et/ou aux citoyens Belges, la loi exige aux opérateurs d’avoir un siège terrestre dans le pays. Puis, pour disposer d’une licence de paris sportifs en ligne, les bookmakers doivent payer une somme de 75 000 €. Ensuite, ils devront payer annuellement des taxes qui varient selon leurs revenus. Il faut noter aussi que la loi émet pas mal de restrictions sur les publicités de paris sportifs en ligne.

Toutefois, on peut voir en cela une manœuvre du gouvernement Belge pour encourager l’entreprenariat dans le pays. Ou mieux encore, une façon de prévenir l’addiction des jeunes aux paris sportifs en ligne qui ravage d’autres pays du continent depuis l’avancée des technologies de paris sportifs ces dernières années.

Les salles de jeux de hasard toujours fermées

Pays relativement le plus touché par le vicieux coronavirus, la Belgique est très à cheval sur les mesures sanitaires. Entre autres établissements publics fermés depuis Octobre 2020, les agences de paris sportifs sont au plus mal. Or, vu la forte hausse en connectivité qu’a généré le confinement, ce serait une très belle opportunité pour bon nombre de bookmakers de maximiser leurs offres aux paris sportifs en ligne.

Mais, la politique du gouvernement en matière de paris sportifs en ligne reste inchangée. Ce ne sont donc que les gros opérateurs internationaux comme Bwin ou Unibet, et un petit nombre d’autres bookmakers nationaux qui prospèrent actuellement. C’est pourquoi beaucoup de sites de paris sportifs Belgique ont fait faillite.

Un grand nombre de compétitions annulées

Cela ne saurait vous surprendre : beaucoup de compétions dans le pays et même dans le monde entier ont dû être reportées, voire carrément annulées du fait de la pandémie du covid-19. Alors, pour survivre à la crise économique, beaucoup de bookmakers en Belgique ont dû s’ouvrir aux compétitions d’autres pays en proposant des paris en ligne sur applications mobiles.

Mais, seulement les opérateurs capables de respecter les conditions prescrites par la législation et bien sûr, de payer les frais afférents, ont pu le faire. C’est ce qui explique que bien que les technologies favorisent l’expansion des paris sportifs mobiles sous d’autres cieux, en Belgique, même s’il y a une évolution, celle-ci est néanmoins lente.

Les joueurs n’ont pas une grande variété d’offres de paris et surtout pas assez d’offres concurrençables. Et en plus de cela, ils doivent jouer avec beaucoup de prudence.

Comment parier légalement en ligne en Belgique ?

Point sur l’auteur : Cet article est signé Varieur Montague, l’auteur et spécialiste des questions de technologies et innovations aux paris sportifs en ligne.

On ne vous le dira jamais assez souvent : ce n’est pas parce qu’une loi est stricte qu’il n’y aura pas de contrevenants. Parfois, c’est même lorsque la législation est hyper stricte que les contrevenants sont plus nombreux. En effet, c’est exactement la situation qui se vit en Belgique. Le pays ne compte pas moins de 250 sites de paris sportifs illégaux, mais pourtant en pleine activité.

Ainsi, parier légalement en Belgique n’est pas une mince affaire. C’est assez difficile, mais nécessaire, si vous voulez éviter le moindre souci avec la justice. Pour parier légalement en Belgique, en choisissant votre bookmaker selon les divers critères principaux de votre choix, il est important de vérifier qu’il s’agisse d’un des 22 bookmakers autorité par la CJH. La CJH ou Commission de Jeux de Hasard, c’est l’organe en charge de la régulation des jeux de hasard en Belgique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.