digest | Civilisation : connaissances, institutions et avenir de l’humanité (Ray Kurzweil)

Par Ray Kurzweil :

Samo Burja est sociologue, écrivain et fondateur de Bismarck Analysis – une société qui analyse les institutions, des gouvernements aux entreprises. Ses recherches portent sur les causes de l’épanouissement et du déclin des sociétés. Il écrit sur l’histoire, l’épistémologie et la stratégie.

Les leçons de l’histoire.

Dans cet exposé, il décrit un maillage connecté d’interactions humaines – de la petite à la grande échelle – qui constitue le fondement du progrès de la société. Puis il détaille les façons complexes dont ce tissu est affecté. Ce qui conduit finalement à :

Une écologie humaine robuste et saine, qui prospère avec chaque avancée technologique et scientifique.
– ou –
une société anémique et malsaine, qui glisse vers le dysfonctionnement et le désordre.

Défier les probabilités.

Burja décrit les étapes suivantes : étudier le paysage, évaluer nos chances, puis essayer de tracer la meilleure voie. Il explique :

Notre civilisation est constituée d’innombrables individus et d’éléments de technologie matérielle – qui s’assemblent pour former des institutions et des systèmes interdépendants de logistique, de développement et de production. Ces institutions + systèmes stockent ensuite les connaissances nécessaires à leur propre renouvellement + croissance.

Nous fondons les espoirs de notre projet humain commun sur ce renouvellement et cette croissance de l’ensemble de la civilisation. Savoir si ce projet se déroule bien est une question difficile – mais vitale – à laquelle il faut répondre. L’histoire nous montre que nous ne sommes pas à l’abri d’un effondrement institutionnel. Les progrès de la technologie en atténuent certains aspects, mais produisent leurs propres risques. Les institutions agiles qui utilisent à la fois les connaissances sociales et techniques atténuent non seulement ces risques, mais promettent un épanouissement humain sans précédent.

Il n’y a jamais eu de société immortelle. Quel que soit le degré d’avancement technologique de notre société, il est peu probable qu’elle soit une exception. Pour un avenir meilleur qui défie ces probabilités, nous devons comprendre les forces cachées qui façonnent la société.

Nous espérons que vous apprécierez sa présentation. Explorez d’autres documents du sociologue Samo Burja sur son site Web et sur son blog Medium – énumérés ci-dessous dans la section des références.

* Cette intervention de Samo Burja a eu lieu lors d’une conférence présentée par le Foresight Institute.

web: homechannel

Via Kurzweilai

Une conférence absolument intéressante !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.