Cet énorme appareil d’éclairage pourrait désinfecter les espaces publics. Mais est-il sûr ?

Le dernier projet du Studio Roosegaarde, Urban Sun, utilise la lumière UVC lointaine pour combattre la COVID-19.

Alors que les vaccins continuent d’être distribués et que la vie commence à devenir un peu plus normale, le Studio Roosegaarde présente un projet qui pourrait l’aider à rester ainsi – et peut-être à atténuer d’autres virus à l’avenir.

Le projet, appelé Urban Sun, est un luminaire conçu pour les espaces publics, qui, selon le cabinet de design néerlandais, peut « nettoyer en toute sécurité jusqu’à 99,9 % du coronavirus » en émettant une lumière UVC lointaine à une longueur d’onde spécifique (222 nanomètres) qui, selon les premières recherches, peut désactiver les virus sans nuire aux humains.

Le Studio Roosegaarde a testé et lancé Urban Sun à Rotterdam, aux Pays-Bas, conformément aux directives sanitaires de cette ville, selon le fondateur du Studio Roosegaarde, Daan Roosegaarde, qui a précisé que l’appareil a également été mesuré et étalonné par l’Institut national de météologie néerlandais VSL et qu’il est soutenu par Jet Bussemaker, président néerlandais du Conseil du Public Health & Society Board. Roosegaarde a eu l’idée après avoir lu un article dans Nature sur la façon dont la lumière UVC lointaine pourrait être utilisée en toute sécurité pour éradiquer les virus (par rapport à la longueur d’onde standard de 254 nanomètres, qui est dangereuse pour les humains) en 2019. L’idée est d’autant plus importante que le COVID-19 a frappé les communautés du monde entier, mais elle n’est pas spécifique au COVID-19 : elle fonctionnera pour tous les virus, affirme Roosegaarde.

La lampe elle-même est assez simple : des UVC lointains et de la lumière visible sont émis à son sommet, créant un cône de lumière jaune vif qui brille vers le bas. L’équipe a ajouté la lumière visible, qui n’est pas nécessaire pour que la stérilisation fonctionne, afin que les passants sachent quelle zone est stérilisée par les UVC, qui ne sont pas visibles à l’œil nu. La lampe, qui n’a pas encore été installée de façon permanente, est destinée aux grands espaces publics et se trouve à une hauteur de 35 à 115 pieds du sol, selon l’endroit. Cela permet à la lumière UV de mesurer jusqu’à 125 pieds de diamètre. Elle réduit la présence de coronavirus dans cette zone jusqu’à 99,9 % en trois minutes environ, selon le studio. Chaque conception sera spécifique au site, afin de tenir compte de facteurs tels que le vent et le flux de personnes.

 

Via Fastcompany.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.