⛈ Un tas d’États américains utilisent désormais la technologie de modification du temps [Victor Tangermann, Futurism].

Huit États américains utilisent désormais une technique appelée « ensemencement des nuages » pour encourager la formation de nuages et fournir aux régions frappées par la sécheresse l’eau dont elles ont tant besoin, rapporte Scientific American.

La technique consiste à libérer des particules d’iodure d’argent, dont la structure est très similaire à celle de la glace, dans l’air, souvent à partir d’avions. Une fois qu’elles atteignent l’intérieur des nuages, elles attirent les gouttelettes, qui se regroupent et gèlent en se rassemblant. Le résultat, en théorie : plus d’eau douce atteignant le sol.

L’idée d’ensemencer les nuages existe depuis des décennies, depuis au moins les années 1940, mais cette pratique ne pourrait être plus pertinente aujourd’hui, alors que les températures augmentent, ce qui accroît le risque de sécheresse. En fait, certains chercheurs mettent désormais en garde contre les risques croissants de « méga-sécheresses » qui pourraient durer des décennies.

(…)

Mais cela n’empêche pas des États comme le Colorado, l’Utah et le Wyoming de tenter de faire pleuvoir en utilisant cette technique. Selon Scientific American, certains programmes ont permis de constater une augmentation de 5 à 15 % des chutes de neige par rapport aux zones sans ensemencement des nuages, mais ces programmes n’ont pas pu prouver scientifiquement l’existence d’un lien de causalité entre l’ensemencement des nuages et l’augmentation de la neige.

Les scientifiques comme M. French ne sont toujours pas entièrement convaincus que l’ensemencement des nuages serait une solution viable aux sécheresses.

Mais, dans un contexte de changement climatique rapide, il vaut la peine d’essayer toutes les astuces possibles pour sauver les régions sujettes à la sécheresse.

Rien de mauvais ne peut en résulter. N’est-ce pas ?

Via Humanplustech

1 commentaire sur “⛈ Un tas d’États américains utilisent désormais la technologie de modification du temps [Victor Tangermann, Futurism].”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.