Pourquoi les animaux ne se perdent pas

Kathryn Schulz pour The New Yorker, pose une question à laquelle nous pourrions répondre spontanément « par l’instinct » (que nous-mêmes avons perdu avec les GPS).

« Un oiseau qui migre sur de longues distances doit maintenir sa trajectoire de jour comme de nuit, par tous les temps, souvent sans aucun repère en vue. …D’autres espèces effectuant d’autres voyages sont confrontées à des difficultés supplémentaires : comment se déplacer entièrement sous terre, ou comment naviguer sous les eaux d’un océan vaste et apparemment indifférencié. Comment un animal pourrait-il accomplir de telles choses ? »

Les oiseaux le font. Les abeilles le font. Les étonnants exploits de navigation des créatures sauvages peuvent nous en apprendre beaucoup sur notre destination.

Écoutez ici.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.