Arrêtez d’espionner les enfants

Les grandes entreprises technologiques n’épargnent pas les enfants lorsqu’il s’agit de collecter des données et d’en tirer profit. Plus que la récolte de données, les pratiques manipulatrices destinées à rendre les enfants dépendants sont plus dangereuses. Leurs techniques et leur impact sur la santé mentale, la sécurité et la vie privée des enfants soulèvent de graves questions éthiques [Stop Spying On Kids].

  • À l’instar des cigarettes en bonbons, le lancement de  YouTube KidsMessenger Kids, et Instagram for Kids repose sur le recrutement précoce d’utilisateurs dans des « terrains vagues de contenu insipide », ce qui aggrave les dommages en rendant les enfants dépendants dès le début. Des produits comme ceux-ci sont profondément inadaptés à la tâche de protection des enfants, étant donné qu’ils reposent toujours sur un modèle commercial qui exige d’espionner, de manipuler et de tirer profit des jeunes utilisateurs.
  • Le marché de la publicité pour les enfants représente environ 1,7 milliard de dollars. Les entreprises n’ont aucun intérêt à mettre fin à ces pratiques car elles doivent rendre des comptes à leurs actionnaires. Il est grand temps que les gouvernements interviennent et réglementent l’industrie technologique, en particulier lorsqu’il s’agit de tirer profit des enfants.

Des groupes de défense des droits de l’homme, de la technologie et des parents appellent à quatre changements majeurs pour protéger les enfants en ligne :

  • Interdire les fonctions des applications qui créent une dépendance et qui sont manipulatrices.
  • Interdire les publicités micro-ciblées.
  • Limiter la collecte de données elle-même.
  • Interdire les logiciels de traque et la collecte de données biométriques.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.