Le métaverse est dans la tête de Facebook

Mark Zuckerberg a une nouvelle vision pour Facebook : devenir une entreprise métaverse. C’est ambitieux, mais pas totalement surprenant, car Facebook reste la plus grande plateforme sociale du monde et a réalisé des investissements importants dans la RV, la RA et le commerce électronique. Un metaverse vous amène simplement à l’intérieur de la plateforme… en s’assurant éventuellement que les utilisateurs n’aient jamais de raison de la quitter.

 

À l’intérieur de l’Internet

Mark Zuckerberg veut vous faire entrer dans Facebook.

  • Lors de la conférence téléphonique sur les résultats du deuxième trimestre de Facebook, le PDG de Facebook a déclaré que l’ambition de l’entreprise était de contribuer à la création d’un monde numérique appelé « metaverse ».
  • Par Zuckerberg : « C’est l’avenir vers lequel nous travaillons. Un environnement virtuel où vous pouvez être présent avec des gens dans un espace numérique. Un Internet incarné dans lequel vous vous trouvez. »
  • Mais Facebook ne pourra pas s’accaparer le marché ici car le concept nécessite « de nouveaux protocoles, de nouveaux systèmes de paiement – en gros un nouveau tout – et créera beaucoup de valeur économique. »
  • Le métaverse sera accessible par « toutes les applications et tous les appareils » et créera essentiellement un monde numérique incarné, où les utilisateurs pourront même « danser. »
  • Zuckerberg a expliqué ses idées plus en détail à The Verge la semaine dernière.

 

Facebook envisage probablement que les utilisateurs entrent dans le métavers via des lunettes de la division Oculus de l’entreprise, qui est l’une des principales marques de RV et de RA. En outre, la plateforme sociale a annoncé sa prochaine sortie matérielle : une paire de « lunettes intelligentes » fabriquées avec Ray-Ban et EssilorLuxottica.

La place de marché Metaverse

Zuckerberg a sûrement fait tourner les têtes lorsqu’il a déclaré que le métavers est « la prochaine génération d’Internet et le prochain chapitre de notre entreprise » et que les gens finiront par passer « de l’image d’une entreprise de médias sociaux à celle d’une entreprise de métavers ». Il s’agit là d’objectifs ambitieux, et la société a affirmé qu’elle investirait des milliards de dollars par an pour y parvenir.

 

Tout cela a été dit lors d’une conférence téléphonique de Wall Street, après tout, et Zuckerberg a assuré aux investisseurs que, oui, l’argent est toujours dans son esprit – la poussée de la société dans le commerce électronique est un pilier de l’avenir du métavers. Bank of America a apprécié ce qu’elle a entendu et a augmenté l’action de Facebook de 18 %.

 

Avec Facebook qui compte environ trois milliards d’utilisateurs actifs mensuels dans le monde, le monde numérique n’aura sûrement aucun problème à trouver une population.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.