Publicités

Archives d'étiquette : Alibaba

Nous avons besoin d’une nouvelle conception de la ville. L’un des facteurs clés ici est la technologie qui rend les villes intelligentes et dignes de vivre. À long terme, les villes sans intelligence ne survivront pas. STEFAN HARTUNG, MEMBRE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION, BOSCH Au cours des 10 à 20 prochaines années, les maires doivent adopter des technologies émergentes qui permettent aux villes de détecter instantanément les besoins des citoyens et d’y réagir. Techno-Flux : Les villes passent de « voir » avec des capteurs à « penser » avec des logiciels d’apprentissage machine qui traduisent les données en idées. L’étape suivante est l’évolution vers le « faire » instinctivement, là où les environnements urbains anticipent et répondent aux besoins des habitants en utilisant des infrastructures numériques qui optimisent dynamiquement la vie urbaine – non seulement pour améliorer la sécurité, la commodité et l’efficacité, mais aussi pour favoriser la découverte, la joie et la communauté. Les villes…

Lire la suite

Publicités

Le commerce de détail us est à la croisée des chemins. Malgré une hausse de 4,2 % en 2017 par rapport à l’année précédente, la croissance du commerce de détail est inégale et ne s’applique manifestement pas à tous les domaines. Presque chaque semaine apporte des nouvelles de faillites ou de réductions d’effectifs. Les ventes en ligne, quant à elles, sont en hausse, soutenant la croissance globale du secteur. Dans l’ensemble, les marques et les détaillants essaient de décider si le commerce électronique est ami ou ennemi. D’un côté, l’e-commerce ébranle le commerce traditionnel de brique et de mortier (les magasins en dur), mais de l’autre, vous aurez du mal à trouver une entreprise dont la stratégie de croissance future ne repose pas sur le développement de ses canaux en ligne. Regardez : Le nouveau commerce de détail d’Alibaba expliqué Le nouveau commerce de détail passe à l’avant-plan Il n’y…

Lire la suite

En Chine, il existe trois startups d’une valeur de plus d’un milliard de dollars chacune, spécialisées exclusivement dans la reconnaissance faciale. Alibaba est maintenant investisseur dans deux d’entre elles. Le géant du e-commerce a annoncé aujourd’hui qu’il a récemment dirigé une ronde de financement de 600 millions de dollars dans SenseTime, une entreprise basée à Hong Kong qui fournit des logiciels de reconnaissance faciale aux entreprises et aux gouvernements à travers la Chine. SenseTime est peu connu des consommateurs, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur de la Chine, mais il est devenu un acteur majeur de l’industrie de l’intelligence artificielle du pays. La société développe des algorithmes de reconnaissance d’images et les intègre dans des services qu’elle vend à un large éventail de clients. Bon nombre d’entre elles sont des entreprises privées orientées vers le consommateur. Le détaillant en électronique Suning, par exemple, déploie ses logiciels dans ses magasins pour suivre…

Lire la suite

2017 a été la pire année jamais enregistrée pour le commerce de détail de briques et de mortier. En décembre, plus de 6 985 magasins ont fermé leurs portes aux États-Unis, selon le think-tank Fung Global Retail & Technology. C’est plus de 200% de plus qu’il y a un an, selon les conclusions de l’entreprise. Selon les estimations du Credit Suisse, il bat également le record historique de 6 163 fermetures de magasins atteint en 2008 lors de la crise financière. La réalité est que de nombreux magasins ferment pour la même raison qu’ils ont toujours fermé – ils ne répondent tout simplement pas aux besoins et aux demandes des clients. Mais à une époque où les consommateurs ont le choix et où les conditions du marché sont de plus en plus volatiles, les nouvelles technologies peuvent aider les marques et les détaillants à améliorer l’efficacité de leurs activités et…

Lire la suite

Si vous n’êtes pas familier avec l’Afrique, vous n’avez peut-être jamais entendu parler de Jumia. Et pourtant, la première licorne africaine est leader des affaires en ligne sur le continent, desservant 23 pays sur 54. Fondée par une équipe française, Jumia est issue d’un incubateur de start-up allemand, Rocket Internet. Parmi ses actionnaires, le groupe MTN sud-africain, la société suédoise de téléphonie mobile Millicom, la banque d’investissement américaine Goldman Sachs, la société française de télécommunications Orange et même l’assureur français AXA. L’année dernière, le MIT l’a classé parmi les cinquante entreprises les plus intelligentes du monde et le groupe a franchi sa prochaine étape stratégique en réunissant ses différentes composantes sous une marque unique, Jumia, visant à créer un écosystème entièrement intégré.

Lire la suite

10/10
%d blogueurs aiment cette page :