Le confinement était censé être le paradis des introvertis. Ce n’est pas le cas.

Les calendriers nettoyés se remplissent de « happy hours » virtuels, et certaines personnes commencent à se sentir épuisées. C’était censé être le moment pour les introvertis – les préparateurs au désastre de nos nouvelles vies sociales ravagées par la […]