Opioïdes sans dépendance : enfin une solution trouvée

Nektar Therapeutics développe un analgésique qui peut entrer dans le cerveau, mais trop lentement pour être abusé.